AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L’Astrologie et l’Esotérisme, la Voyance, le Mysticisme..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Astrophan
Administrateur


Féminin
Nombre de messages : 236
Age : 42
Localisation : Sud-Ouest France
Signe/Ascendant/données de naissance : Capricorne Asc Sagittaire DN: 02/01/74-06h00-Grenoble
Votre pratique de l'astro : Astrologie traditionnelle - Domification Placidus
Date d'inscription : 31/10/2004

MessageSujet: L’Astrologie et l’Esotérisme, la Voyance, le Mysticisme..   Ven 04 Mar 2005, 16:32

L’Astrologie et l’Esotérisme, la Voyance, la Divination, l'Occultisme, le Mysticisme

Je n'aime pas mélanger l'astrologie à l'esotérisme, au mysticisme et à toutes ces choses-là.
J'accorde davantage de valeur rationnelle, concrète et tangible à l'astrologie, ce que selon mon estimation ces autres choses ne possèdent pas. Tout simplement parce que les sciences parallèles, occultes, sont beaucoup plus obscures, délivrent des messages nettement moins convaincants et probants que ceux des astres. L'idée me plaît que l'astrologie puisse être un jour reconnue en tant que science naturelle et humaine même si ce jour est lointain, alors que pour la cartomancie et pour toutes les autres méthodes divinatoires cela n'arrivera jamais. Parce que toutes ces méthodes de voyance sont généralement pratiqués par des illuminés ou des charlatans, et associer l'astrologie à toutes ces pratiques, selon moi, ne peut que dégrader, desservir son image aux yeux de la société. Et à mon sens, cela ne crédibilise pas non plus les astrologues quand la plupart frayent avec le mystique, le surnaturel.
Par contre, je n'ai rien contre la spiritualité qui se veut plutôt orienter vers davantage de sagesse, faire évoluer nos esprits vers des valeurs plus nobles, "grandir l'âme" comme on dit. C'est peut-être pourquoi le bouddhisme est davantage une philosophie qu'une religion par exemple, parce qu'il n'impose pas de dogmes, de croyances, mais propose des vues d'esprit qui ne peuvent que nous aider d'un point de vue pratique à vivre mieux… Mais je m'écarte du débat ; même si je pense que ce n'est ni une erreur ni malsain de considérer l'astrologie sous son angle karmique.
Certains disent qu'il existe deux catégories d'individus : les rationnels, cartésiens, et les mystiques, subjectifs (peut-être les mercuriens/saturniens contre les plutoniens/neptuniens si on doit faire l'analogie). Une grande quantité de personnes trempant dans l'astrologie se retrouvent en fait dans la deuxième catégorie et je vais jusqu'à me demander si leur attrait n'est pas lié au référencement de l'astrologie dans l'ésotérisme. Il est vrai que dans cette deuxième catégorie sont le plus souvent des personnes sensitives, rêveuses, cette particularité pouvant tendre au goût à l'abstrait, au subjectif, à la psychologie voire la parapsychologie. La première catégorie de personnes appartenant davantage au monde matériel, pratique et concret.
Le plus souvent, pour les personnes subjectives donc souvent sensibles, l'ésotérisme est un refuge, la déréalisation permet de s'échapper du monde souvent cruel et matérialiste dans lequel nous vivons, il laisse la place aux rêves, autorise des espoirs mais aussi des illusions. Les rationnels, qui ont certainement moins de sensibilité, lutteront davantage et chercheront à vivre avec le quotidien, ils ne voudront pas s'embrumer l'esprit avec des théories fumeuses mais réfléchiront plutôt à ce qui améliorera leur vie pratique. De par ce fait, ils seront plutôt parmi les gens qui réussissent matériellement.
Ces caricatures sont donc deux extrêmes, l'un aura le défaut d'être matérialiste et étroit d'esprit, l'autre celui d'être nébuleux et douteux. Et je pense qu'il n'est bon de se retrouver dans aucune des deux.
Dans ma pratique de l'astrologie, plus ou moins consciemment j'essaie aussi de faire la part des choses. C'est une discipline qui est très étendue dans ses méthodes. Je vais donc utiliser de préférence celles qui me semblent les plus concrètes. Sans accorder de discrédit aux autres méthodes, je vais préférer l'analyse des transits à celles des révolutions ou progressions qui seront plus symboliques, je vais également favoriser l'étude d'une synastrie plutôt que celle d'un composite qui est le mi-point de la relation. Je ne me préoccupe pas des astéroïdes qui pour l'instant me semblent trop légers pour peser leur poids sur nos thèmes et également assez peu des points fictifs, hormis la Lune Noire et les Nœuds Lunaires. J'utilise surtout ce qui est parlant et me semble avoir déjà fait ses preuves en astrologie. D'autant que plus on ajoute de paramètres à étudier, plus de contradictions risqueront de ressortir et le risque de la confusion sera plus grand. Vous allez me dire que je pourrais alors adhérer davantage à l'astrologie sidérale, et pourtant non. J'accorde du crédit à ce que je connais et à ce qui a fait ses preuves dans la tradition et dans la culture astrologique depuis des siècles, c'est-à-dire au zodiaque des saisons, du plan de l'écliptique (tropical) plutôt qu'à celui des constellations (sidéral).

Des citations :
Citation :
Toute science a pour but la prévoyance. [Auguste Comte]

Plus la science avance, plus elle donne raison à la nature. [Anonyme]

Le mental intuitif est un don sacré et le mental rationnel est un serviteur fidèle. Nous avons créé une société qui honore le serviteur et a oublié le don. [Albert Einstein]

Trois ordres de vérités nous guident : les vérités effectives, les vérités mystiques, les vérités rationnelles.
[Gustave Le Bon]

Le tricheur est celui qui corrige le sort, donc le réel : c'est un mystique en son genre. [Antonin Artaud]

Ce qui est mystique ce n'est pas comment est le monde, mais le fait qu'il est. [Ludwig Wittgenstein]

La maladie rend mystique, tous les fiévreux vous le confirmeront. [Anne Dandurand]

Un mystique, c'est toujours un homme qui veut oublier quelque chose. [Jean-Paul Sartre]

La mystique est la force invincible des faibles. [Charles Péguy]

Les explications mystiques sont considérées comme profondes ; en réalité il s'en faut de beaucoup qu'elles soient même superficielles.[Friedrich Nietzsche]

Le mysticisme est le refuge classique de ceux qui se mettent en doute et n'arrivent plus à supporter le matérialisme ambiant. [Robert Dantzer]

Une société écologique, c'est une société qui trouve le point d'équilibre entre la société matérialiste absolue dans laquelle nous sommes et une société qui voudrait tomber dans une spiritualité béate qui ne serait pas plus intéressante. [Nicolas Hulot]

Le vrai matérialiste, plus il descend dans la matière, plus il exalte la spiritualité. [Georges Braque]

Aucun progrès ne peut être acquis par une société sans passer la souffrance, et c'est là le matérialiste est désarmé. [Rabindranàth Tagore]

_________________
Astrophan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LuneSoleil
AstroSophiste
AstroSophiste


Féminin
Nombre de messages : 112
Age : 55
Localisation : La Vendée
Votre pratique de l'astro : Placidus
Date d'inscription : 17/11/2004

MessageSujet: Re: L’Astrologie et l’Esotérisme, la Voyance, le Mysticisme..   Mer 09 Mar 2005, 00:10

Bonsoir Astrophan

Je me décide enfin a te répondre et je crois bien que j'aurais du commencé par là Crying or Very sad
Très intéressante ta réflexion , cela permet de te situer dans le conditionnement astrologique . Je ne suis pas d'accord avec toi sur certain point sauf qu'on ne devrais pas mélanger l'astrologie dans la science ésotérisme et pourtant . Il a été reconnue que la pratique de l'astrologie développe l'intuition pour ceux qui ce don est innée pour devenir un atout dans l'étude de l'astrologie .
Il ne faut pas croire l'astrologie peut devenir subjective comme la pratique du Tarot, Numérologie ou Voyance pure qui est une connection avec la conscience collective .
Mais l'astrologie peut aller encore plus loin dans l'analyse , chose que la cartomancie ou la voyance ne peut pas faire et est limité dans le temps ou la réceptivité de l'interprète .
Ensuite la spiritualité est autre chose qui ce greffe soit sur la pratique de l'astrologie , cartomancie , numérologie .....
Il me semble que l'homme est déjà de nature spirituelle soit il developpe cet acquis ou il le neutralise en refusant de l'exploiter . Il ce peu aussi que les conditions de vie ont contrarié cette opportunité qui ce révèle suite a des événements majeurs . Pour moi Neptune représente bien tout ce qui est relié à la spiritualité , l'ésotérique , magie et tous ces débordements quand neptune est affligé dans le thème de naissance ou mal disposé dans l'un des à angles principaux ....

LS flower

Astrologie et voyance

Astrologie et Voyance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lunesoleil23.wordpress.com/
Astrophan
Administrateur


Féminin
Nombre de messages : 236
Age : 42
Localisation : Sud-Ouest France
Signe/Ascendant/données de naissance : Capricorne Asc Sagittaire DN: 02/01/74-06h00-Grenoble
Votre pratique de l'astro : Astrologie traditionnelle - Domification Placidus
Date d'inscription : 31/10/2004

MessageSujet: Re: L’Astrologie et l’Esotérisme, la Voyance, le Mysticisme..   Mer 09 Mar 2005, 05:46

Merci beaucoup pour ces deux liens LuneSoleil thumleft. Je me permets de les mettre en exergue par des citations.

A propos de la voyance et de l'astrologie
Citation :

Un argument majeur est à lui seul suffisant pour mettre l'astrologie à part : l'astrologie est un système de déduction logique à partir, pour l'essentiel, de l'observation d'objets réels que sont les planètes et leur géométrie céleste, tandis que la voyance est une perception intuitive de situations événementielles passées, présentes ou à venir, sans support et sans intervention d'un quelconque raisonnement, du moins lorsqu'il s'agit de voyance pure.

L'astrologie et la voyance sont deux démarches qui certes visent toutes deux à découvrir des situations événe-mentielles passées, présentes ou à venir dont la connaissance intéresse un consultant mais l'astrologue peut à tout moment expliquer d'où il tire ses affirmations tandis que le voyant ne peut que dire qu'il a vu (ou ressenti, ou perçu ...) quelque chose et a vu alors qu'il n'a fait aucune démarche intellectuelle pour cela, si ce n'est se mettre en état d'avoir cette perception.

- pour faire court on peut dire que l'accès astrologique est fondé sur l'utilisation du cerveau rationnel avec un peu d'imagination créatrice, et que l'accès voyance est fondé sur une capacité du cerveau que personne n'a encore élucidée –

D'après le texte de Robert Jourda Arrow http://www.astrologie-rao.com/articles/1998/13Jourda.html
Citation :

Les vrais voyants existent bel et bien. Rappelons qu’ils sont une infime minorité, et que la plupart de ceux qui se prétendent tels sont au mieux des intuitifs, au pire de vulgaires exploiteurs de la crédulité humaine. Mais même les vrais voyants ne sauraient être des témoins objectifs et ultra-précis de l’avenir. Ce ne sont après tout que des êtres humains faillibles pourvu d’un don fragile et intermittent, dont les visions de l’avenir ou du passé se mélangent souvent avec leurs intuitions et leurs imaginations.

Et l’astrologie ? Permet-elle de prédire des événements à venir ? En soi non. L’étude des cycles et intercycles planétaires permet seulement de prévoir à quels genres de questions et de problèmes un individu, dans son développement psychologique, va être confronté à telle ou telle période de sa vie. Un astrologue ne peut que dater des échéances. Il ignore quels événements se produiront lors de ces plages de temps, au demeurant relativement imprécises.

D’une manière générale, il y a nettement moins de charlatans chez les astrologues que chez les voyants. En effet, n’importe quel escroc ou illuminé peut se prétendre voyant, alors que l’astrologie est une science difficile qui demande de longues années d’études et une certaine discipline intellectuelle, toutes choses qui rebutent les charlatans avides de sensationnel et de profits immédiats.

D'après le texte de Richard Pellard Arrow http://www.astroariana.com/article.php3?id_article=539

_________________
Astrophan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kira
AstroActif
AstroActif


Féminin
Nombre de messages : 32
Localisation : Bruxelles
Signe/Ascendant/données de naissance : Vierge asc Vierge
Votre pratique de l'astro : Placidus
Date d'inscription : 01/11/2004

MessageSujet: Re: L’Astrologie et l’Esotérisme, la Voyance, le Mysticisme..   Sam 12 Mar 2005, 01:56

Je n'ai pas grand chose à rajouter à ce qui précède. Juste peut-être un petit témoignage d'une mercurienne ayant les deux luminaires conjoints aux astres les plus mystérieux du système solaire et qui feraient de moi une mystique.

Je suis bien d'accord qu'il faille distinguer l'astrologie de la voyance ! Mais je trouve un peu simpliste l'amalgame : INtérêt pour l'ESOTERISME = Simples d'esprit, fuite en avant, illuminés etc.... Même si c'est souvent le cas.

Avec Neptune conjoint à ma lune et à la cuspide de ma 4 en scorpion, j'ai déja connu trois maisons où se sont produits des événements que je pourrais qualifier de "surnaturels". Et je n'étais pas dans un état modifié de conscience quand cela s'est produit. J'étais au moments des événements, en train de penser à des choses bien concrètes.

Plus tard, pour me protéger de ces phénomènes, une magnétiseuse m'a enseigner le reiki. Je n'y croyais pas spécialement jusqu'à ce que je remarque que ça fonctionne.

J'ai également appr!s à tirer les tarots et si j'ai souvent du mal à interprêter avec précisions ce que me disent les cartes, ben en tout cas, je cerne quand même des tendances qui se rèvèlent bien justes.

Quand à la voyance, elle existe. J'ai eu deux flash dans ma vie. C'est peu pour me qualifier de voyante, et en plus c'était pour des événements qui ne me concernaient pas. Et je n'ai pas compris tout de suite que c'était des flash... J'ai pensé que c'était mon imagination et quand bien même cela concernait des événements sur lesquels je ne pouvais pas intervenir. Je suis certaines que d'autres personnes sont capables d'avoir cela assez souvent... De là à les avoir à la commande du client...

Nostradamus était voyant et astrologue. Mais voir l'avenir est plus souvent un fardeau qu'une bénédiction. J'ai beaucoup de respect pour les gens qui ont ce don particulier. Tout comme le don de soulager les douleurs d'autruis. Mais ne confondons pas les genres. Ceux là brillent le plus souvent par leur discrétion... Comme les meilleurs astrologues, d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kironmars
AstroActif
AstroActif


Masculin
Nombre de messages : 17
Age : 60
Localisation : Ales
Signe/Ascendant/données de naissance : 01/05/1956 15h45 Nantes
Date d'inscription : 01/01/2005

MessageSujet: Re: L’Astrologie et l’Esotérisme, la Voyance, le Mysticisme..   Jeu 12 Mai 2005, 09:27

Bonjour ! Laughing

Tout ces post sur cette question des deux tendances possibles sont trés intéréssants et confirment bien ce qui éxiste et caractérise le monde astrologique.
A la réflexion j'avoue être attiré par un coté rationnel comme étant possible en astrologie.
Mais cette drenière discipline montre pourtant ses limites à ce propos.
Elle nous démontre seulement par des effets de récurences sa validité.
Il nous manque encore les principales preuves sientifique pouvant mettre en évidence ses principes de causes à effets pour que nous puissions qualifier à 100% l'astrologie de rationnelle.
Par contre je suis quelqu'un de trés versé et attiré par l'irrationnel et ce depuis bien avant ma pratique astrologique.
Et en fait et paradoxalement l'astrologie m'a apporté une structure ou en tout les cas m'a mis en évidence une certaine conception de celle-ci ne serait-ce que pour moi même.
Je vise donc quoi qu'il en soit à un aspect concret des choses au moyen de l'astrologie.
je suis sollicité ce matin pour une course en ville (ce n'était pas prévu) mais je reviendrais discuter sur ce chapitre dans lequel il y a à mons sens encore beaucoup de points à soulever.

Amitiés Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astrovie.forumactif.com/index.htm
LuneSoleil
AstroSophiste
AstroSophiste


Féminin
Nombre de messages : 112
Age : 55
Localisation : La Vendée
Votre pratique de l'astro : Placidus
Date d'inscription : 17/11/2004

MessageSujet: Re: L’Astrologie et l’Esotérisme, la Voyance, le Mysticisme..   Jeu 12 Mai 2005, 11:55

kironmars a écrit:
Il nous manque encore les principales preuves sientifique pouvant mettre en évidence ses principes de causes à effets pour que nous puissions qualifier à 100% l'astrologie de rationnelle.

Bonjour Kironmars

Je ne suis pas d'accord avec ta réflexion , l'étude de l'astrologie est soumis aussi un apport occulte qui ne faudrait pas occulter , lorsque l'on veut réellement défendre sa cause . Quelques praticiens en astrologie développent considérablement l'intuiton qui aide 50% de l'analyse d'une carte du ciel .

LS lune soleil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lunesoleil23.wordpress.com/
Astrophan
Administrateur


Féminin
Nombre de messages : 236
Age : 42
Localisation : Sud-Ouest France
Signe/Ascendant/données de naissance : Capricorne Asc Sagittaire DN: 02/01/74-06h00-Grenoble
Votre pratique de l'astro : Astrologie traditionnelle - Domification Placidus
Date d'inscription : 31/10/2004

MessageSujet: Re: L’Astrologie et l’Esotérisme, la Voyance, le Mysticisme..   Jeu 12 Mai 2005, 14:57

Peut-être que l'intuition, pour ceux qui en ont le don mâche une partie du travail, je ne sais pas. Toujours est-il qu'un astrologue, peut travailler, interpréter, de manière complétement "rationnelle", c'est-à-dire en utilisant uniquement le savoir astrologique. C'est ainsi que voir différents astrologues rigoureux pour un même sujet peut à mon avis donner des résultats similaires.
En écoutant trop "l'intuition" on peut aussi se planter complétement…

_________________
Astrophan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kironmars
AstroActif
AstroActif


Masculin
Nombre de messages : 17
Age : 60
Localisation : Ales
Signe/Ascendant/données de naissance : 01/05/1956 15h45 Nantes
Date d'inscription : 01/01/2005

MessageSujet: Re: L’Astrologie et l’Esotérisme, la Voyance, le Mysticisme..   Jeu 12 Mai 2005, 23:45

Re bonsoir ! Surprised

Je disais donc qu'il est possible d'éprouver une certaine jubilation quand on arrive à assimiler et a expliquer rationellement quelque chose qui au départ ne l'est pas.
L'astrologie nous permet cela dans une certaine mesure ou pour le moins sur le plan des récurences de schémas qui appartient bel et bien au monde du connu.
L'idéal pour l'astrologue serait toutefois de rester ouvert au monde de l'occulte et de le valider par le biais des astres, ce qui en soit contriburait à rendre finalement ce monde occulte un peu moins occulte justement !
Dans les faits il s'avère cepandant qu'il y des gens qui aiment l'occulte pour ce qu'il représente à leurs yeux, c'est à dire un mystère et que celui-ci devrait le rester en tant que tel.
Pour ma part depuis que j'ai creé mon forum qui est principalement axé sur ce chapitre j'apprends et découvre le peu d'engouement et de disposition de la part des astrologue mais aussi et peut être surtout de la part des ésotéristes.
Je me trouve donc avec ma démarche sur ce qui semble être à la lisière d'entre deux mondes.
Et finalement le silence de ce forum m'en apprends beaucoup et me renvoie quand bien même à de nouvelles réflexions.
Je découvre que beaucoup d'astrologue ne cherche pas particulierement une voie ésotérique ne serait-ce que pour la soumettre à l'analyse astrologique.

Les ésotéristes quant à eux qui croient en l'astrologie ont de de toute façon déja leur vision causales des principes universels qu'il s'agisse de notion karmique, psychologiques ou religieuse et donc ne voient à travers les astres qu'une confirmation de leur propres conceptions des manifestations dans leur ensemble.

Mais aussi d'autres astrologues d'une certaine confésion ésotérique ou autre tendent trés vite à des extrêmes ! Extrémités parmis lesquelles entre autres des questions sur l'ufologie peuvent émerger.
Ou bien à la façon des astrologues qui ont marqué depuis la moitié du siècle dernier les courants astro/philosophiques inspirée des nouvelles théories de la psychologie des profondeurs depuis Freud et pour l'astrologie en passant par Yung.

amitiès Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astrovie.forumactif.com/index.htm
Coraline
AstroHardi
AstroHardi


Féminin
Nombre de messages : 8
Age : 46
Votre pratique de l'astro : Astro traditionnelle Domification Koch
Date d'inscription : 22/10/2009

MessageSujet: Astrologie, ésotérisme, etc...   Mer 12 Mai 2010, 12:49

Je reprends un sujet oublié depuis 2005.

Comme Astrophan, c'est à l'astrologie que j'accorde le plus de valeur tangible et de confiance, bien qu'ayant eu plusieurs fois des preuves concrètes dans le domaine de la parapsychologie (en présence de témoins objectifs et cartésiens).

Ce qui me plaît dans l'astrologie, c'est que, à condition d'être sûr de l'heure de naissance, on peut dater les événements, prévoir certaines périodes, tenir compte des cycles, etc... Cela, par rapport à la voyance, c'est vraiment du concret. On peut ainsi se préparer aux événements à venir.

Personnellement, j'utilise les révolutions solaires ainsi que les mensales qui me permettent d'effectuer des rectifications d'heures de naissance. Je travaille aussi avec les synastries mais jamais avec les coomposites (qui ne me "parlent" pas). Chacun son truc (lol).

Je suis d'accord avec Astrophan pour dire qu'on peut travailler, interpréter un thème de manière complètement rationnelle en utilisant ce que l'on a appris. Mais je "ne crache pas" sur l'intuition car, dans mon cas, elle m'a permis bien souvent, de "sentir" en regardant la carte du ciel que je venais de dresser, de savoir si l'heure communiquée était juste ou pas. Après vérification auprès du demandeur du thème, il s'avérait, qu'effectivement, il m'avait donné une heure approximative.

Et que dire des fois (nombreuses) où l'horloge de la maternité n'est pas à l'heure, ce qui fait que, de bonne foi on m'indique une fausse heure. C'est là que l'intuition me semble utile.

Je n'ai pas fini mon exposé ; je reprendrai une autre fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L’Astrologie et l’Esotérisme, la Voyance, le Mysticisme..   Aujourd'hui à 17:18

Revenir en haut Aller en bas
 
L’Astrologie et l’Esotérisme, la Voyance, le Mysticisme..
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [webzine] Altar Esotérisme
» Esotérisme
» Esotérisme musical
» Liens entre l'ésotérisme et le fascisme...
» Esotérisme, alchimie, le blog

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASTROSOPHIE :: LE FORUM "ASTROSOPHIE" :: ASTROlogie et PhiloSOPHIE-
Sauter vers: